Quel thé boire lorsqu’on est enceinte ?

Pendant la grossesse, il est important de bien s’hydrater afin de garantir la santé de la mère et celle du bébé. Une bonne hydratation permet en effet d’améliorer le fonctionnement de l’organisme, éliminant ainsi les toxines dans le corps. Les médecins conseillent à la femme enceinte de boire entre 2 à 3 litres par jour. Mais qu’en est-il du thé ? Peut-on ou non le consommer durant période de grossesse? C’est précisément ce que nous allons élucider dans cet article.

La grossesse et le thé : compatible ou non ?

Selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), il vaut mieux éviter de boire du thé lors des repas, puisqu’il diminue la capacité de l’organisme à absorber le fer d’origine végétale. En dehors de ça, le thé ne présente pas de danger sur la grossesse. Toutefois, il faut préciser que le thé peut contenir de la caféine, mais en faible teneur.

C’est cette teneur en caféine qui constitue un critère important pour définir la consommation de thé. Concrètement, après 2 ou 3 tasses de thé vert ou noir, le taux de caféine dans le corps reste encore raisonnable. Mais au-delà de 5 tasses, le thé peut devenir dangereux. Alors pour faire simple, il est possible de boire du thé pendant la grossesse, à condition de bien le choisir et d’en limiter la consommation.

Quels sont les thés à boire pendant la grossesse ?

Il existe de nos jours une grande variété de thés consommables durant la grossesse. Les conseils du site de Saveur Thé pour les femmes enceintes peuvent vous aider dans le choix de vos thés. Vous y découvrirez une large collection d’herbes destinées à la préparation de tisanes ou de thés pour la grossesse.

Vous pourrez par exemple boire du thé vert, qui permet de prévenir l’hypertension artérielle. Grâce aux antioxydants qu’il contient, il permet aussi de réguler le métabolisme, stabilisant ainsi les sautes d’humeur lors de la grossesse. D’ailleurs, la consommation de thé vert a tendance à limiter les troubles de la digestion et les maux d’estomac, qui sont fréquents à cette période.

Quel thé faut-il privilégier enceinte ?thé

Le thé noir et le thé blanc peuvent aussi être consommés, que ce soit durant la grossesse ou pendant l’allaitement. Une seule règle à retenir : la consommation avec modération. Car même si ces derniers ne présentent aucun risque sur la santé, ils ne constituent pas pour autant une solution pour se détendre ni pour calmer le bébé. Il est alors conseillé de se limiter à 2 tasses par jour.

Boire du thé rooibos est aussi bénéfique pour la femme enceinte. Il permet en effet de stimuler les défenses de l’organisme grâce à ses composants antioxydants. Vous pourrez également faire du thé avec de la paille d’avoine, qui est très nutritive et soulage les tensions au niveau du système nerveux. Enfin, consommer du thé au gingembre permet de soulager les nausées liées à la grossesse.

Néanmoins, certaines herbes sont à éviter durant la grossesse. Ne consommez pas du thé de sauge ou du thé de persil par exemple,car il stimule l’utérus. Évitez aussi le thé de racine de réglisse, qui peut causer une augmentation de la pression artérielle.