Pourquoi donner du lait de croissance et comment le choisir ?

Le lait de croissance fait suite au lait maternel pour les mamans qui allaitent ou au lait 2ème âge pour celles qui ne souhaitent ou ne peuvent pas allaiter . Il est conseillé à partir de 10-12 mois et jusqu’à l’âge de 3 ans. Découvrez les bonnes raisons de donner du lait de croissance à votre enfant et les critères de choix à prendre en considération.

3 bonnes raisons de faire boire du lait de croissance à son enfant

Il arrive souvent que les parents soient tentés de passer rapidement du lait de croissance au lait de vache. Cependant, la composition du lait de croissance est plus adaptée aux besoins nutritionnels de votre petit amour que celle du lait de vache. Jetez un petit coup d’œil à tous les bénéfices du lait de croissance pour votre enfant.

Il contient beaucoup d’acides gras essentiels

Le lait de croissance a l’avantage de contenir des acides gras essentiels à savoir des oméga 3 et 6. Ceux-ci ne peuvent pas êtres créés par l’organisme, c’est pourquoi il est primordial de lui apporter au travers de l’alimentation.

Ainsi, en mangeant des repas sains et équilibrés et en buvant du lait de croissance, votre enfant bénéficiera d’un meilleur apport en acides gras essentiels indispensables à son développement.

Le lait de croissance est riche en fer

Grâce à sa teneur en fer conséquente, le lait de croissance permet à votre enfant d’éviter une carence qui est fréquente chez les jeunes enfants.

Le lait de croissance est beaucoup plus supplémenté en fer que le lait de vache classique. En effet, il en contient 20 à 30 fois plus, ce qui n’est absolument pas négligeable.

Info + : Le lait de croissance contient également de nombreuses vitamines et minéraux essentiels à la croissance de bébé.

L’apport en protéines et en sodium est maîtrisé

Certaines études démontrent que les enfants ont souvent un apport en sodium et en protéines relativement élevé si on les compare aux recommandations. Cela peut avoir des conséquences sur la santé future de votre enfant.

Le lait de croissance a un apport en sodium et en protéines qui est plus faible que celui du lait de vache. Ainsi, il permet de mieux contrôler les apports de votre petit trésor.

Info + : Les laits végétaux ne sont en aucun cas recommandés pour les bébés car il ne s’agit pas de « vrais laits » – ils sont d’ailleurs aujourd’hui plutôt qualifiés de jus végétaux. Ils ne contiennent donc pas les apports indispensables pour votre petit trésor. C’est pourquoi, il est préférable de privilégier le lait de croissance qui est le mieux adapté aux besoins de vos grands bébés !

Lait de croissance : les critères de choix

Pour bien choisir votre lait de croissance, jetez un petit coup d’œil aux différents critères qui peuvent influer dans votre décision finale.

Lait de croissance liquide ou en poudre

Il existe du lait de croissance liquide en bouteille mais aussi du lait de croissance en poudre. Les deux alternatives sont soumises à des obligations de formulation semblable. Choisir l’un ou l’autre dépendra donc plutôt de ce qui est le plus pratique pour vous au quotidien. quantité de lait en poudre à mettre dans un biberon.

Lait de croissance biologique ou standard

Dernier critère et pas des moindres, le choix entre un lait de croissance standard ou d’origine biologique. C’est à vous de choisir !

Témoignage d’une maman

Maman d’une petite fille de 3 ans et demi, je me souviens du passage au lait de croissance comme si c’était hier. A cette époque, ma fille qui était nourrie au lait 2ème âge en poudre, commençait à réellement se lasser de celui-ci. Je pense que la diversification a joué un rôle car elle commençait à découvrir de nouvelles saveurs et du coup le goût de son lait en poudre ne lui paraissait certainement plus appréciable.

Ainsi, lors de son rendez-vous de contrôle avec la pédiatre, je lui ai fait part de cela et elle m’a conseillé de poursuivre avec du lait de croissance. Ma fille avait alors presque 1 an.

J’ai donc opté pour un lait de croissance liquide biologique. Ma fille en a consommé jusqu’à ses 3 ans sans rencontrer de problème. Niveau digestion tout se passait bien, et elle appréciait de nouveau boire son lait au biberon (avec un petit peu de cacao!). La transition du lait infantile au lait de croissance a donc été un succès !

Article en partenariat avec les Aliments de l’enfance