Acide folique & Grossesse : l’importance de la vitamine B9

Vous désirez avoir un bébé prochainement ? Alors il est important de prendre connaissance de l’utilité d’une complémentation en acide folique. Cette vitamine connue sous le nom de vitamine B9, est indispensable aussi bien avant de tomber enceinte qu’en début de grossesse. Découvrez au travers de cet article pourquoi il est important de se complémenter en acide folique avant même que vous ne soyez enceinte.

Acide folique & grossesse : définition, utilité et dosage

Qu’est-ce que l’acide folique ?

L’acide folique, notamment appelé vitamine B9 ou folates est une vitamine dite « hydrosoluble ». Cela signifie que votre organisme ne la conserve pas. Ainsi, elle est évacuée par vos urines. C’est le cas de la plupart des vitamines de la catégorie B et également de la vitamine C.

Certains aliments sont plus riches que d’autres en acide folique. Il s’agit principalement des légumes verts, des foies, des jaunes d’œufs, de la levure de bière… Cependant, il est souvent difficile de consommer ces aliments chaque jour en quantité suffisante pour atteindre l’apport recommandé en vitamine B9. Or si votre apport n’est pas suffisant, vous risquez d’être en carence d’acide folique, ce qui peut être nuisible pour vous et surtout pour votre bébé.

C’est pourquoi une complémentation en acide folique est essentielle pendant votre grossesse et avant (1 à 2 mois avant).

Pourquoi se complémenter en acide folique ?

L’acide folique ou vitamine B9 assure un bon fonctionnement du système immunitaire et du système nerveux. La vitamine B9 est d’autant plus essentielle chez les femmes qui souhaitent avoir un bébé. Pour quelles raisons ?

Tout d’abord, l’acide folique a un rôle important à jouer avant et pendant votre grossesse car lorsqu’il est présent en quantité suffisante dans votre organisme, il diminue grandement le risque de malformations fœtales. La plus connue d’entre elle est le Spina Bifida qui correspond à un problème de fermeture du tube neural du fœtus.

Ensuite, l’acide folique joue notamment un rôle sur la formation des tissus maternels au cours de la grossesse et aide à réduire la fatigue.

Il faut savoir que le développement du système nerveux a lieu très précocement in utero. Effectivement, le tube neural du fœtus se referme entre la 3ème et 4ème semaine de grossesse. Voilà pourquoi il est primordial de se complémenter en acide folique dès que l’on envisage une grossesse.

Infos + : Il faut savoir qu’en France, un bébé sur 1000 né avec la malformation spina bifida. Les risques sont réduits à 0,3/1000 grâce à une bonne complémentation en acide folique au moins 1 mois avant une grossesse et durant les 3 premiers mois de grossesse.

Vitamine B9 et grossesse  : quand commencer à se complémenter  ?

Que vous soyez enceinte depuis peu ou que vous souhaitez tomber enceinte prochainement, il est essentiel de vous complémenter en acide folique (vitamine B9).

L’idéal est de commencer à se complémenter les mois qui précédent votre grossesse, le plus tôt sera le mieux ! Donc si vous avez un désir d’enfant vous pouvez commencer dès maintenant à prendre de la vitamine B9.

Il est recommandé d’avoir un apport de 400 µg/jour de vitamine B9 avant conception et durant le 1er trimestre de grossesse.

Acide folique et grossesse : quels sont les risques d’une carence ?

Pour la maman

Une mauvaise complémentation en vitamine B9 augmente les risques de fausses couches, d’accouchement prématuré et d’anémie chez la future maman. En outre, cela peut notamment causer un problème de développement des tissus maternels.

Pour le bébé

Une carence en vitamine B9 peut notamment être à l’origine de graves conséquences sur le fœtus. Cela peut entraîner un risque plus accru de malformations fœtales (spina bifida, malformations cardiaques …) et de retard de croissance du fœtus.

Vous connaissez désormais l’importance de l’acide folique si vous envisagez d’avoir un bébé prochainement. Alors pensez à vous complémenter en vitamine B9 avant et pendant votre grossesse !