Régression du sommeil de bébé

La régression du sommeil chez bébé : de quoi s’agit-il ? Une spécialiste du sommeil de bébé, Caroline Ferriol, fondatrice de Fée Dodo vous dit tout sur cette phase vécue par beaucoup de parents. Comment aider bébé à retrouver un sommeil serein ?

Qu’est-ce qu’une régression du sommeil ? 

Quand on parle de régression du sommeil de l’enfant, le terme peut paraître effrayant. En effet, “régresser” n’est jamais de bon augure… Or, si votre enfant régresse au niveau de son sommeil, bien souvent, cela signifie qu’il progresse à d’autres niveaux : psychomoteur et/ ou cognitif.

Mais alors comment identifier une régression du sommeil ?

Bien souvent et de manière assez soudaine, l’enfant exprime le fait qu’il n’a pas envie de dormir par le biais d’émotions plus ou moins intenses. L’endormissement du soir et/ou des siestes devient alors plus difficile. Il est également possible que la nuit et les siestes soient plus courtes et/ou ponctuées de réveils. Parfois, vous pourrez voir votre enfant expérimenter ce qu’il est en train d’acquérir lors de ces phases d’éveil (se mettre debout ou à 4 pattes dans son lit au beau milieu de la nuit, babiller sur la phase d’endormissement etc.). L’alimentation peut également être impactée, de manière transitoire, avec une multiplication du nombre de tétées ou de biberons, ou l’inverse, plus de difficultés à s’alimenter.

Il est important de garder à l’esprit qu’une régression du sommeil n’a pas vocation à perdurer dans le temps. Elle dure en général de quelques jours à quelques semaines, dans l’hypothèse où votre enfant a déjà des stratégies de sommeil dont il a la maîtrise, et si vous ne changez rien au cadre de sommeil qui lui est proposé. En revanche, dans le cas où votre enfant a des stratégies de sommeil dites dépendantes ou si le cadre de sommeil évolue du fait de la difficulté, il y a des risques pour que la régression s’installe au long cours… et puisse même se transformer en trouble du sommeil. Si vous ne savez pas ce que sont des stratégies de sommeil autonomes ou dépendantes, nous vous recommandons vivement de consulter notre module 1 qui vous donnera les clés nécessaires pour comprendre le sommeil de votre bébé.

Avec fée dodo trouvez des solutions pour apaiser le sommeil de votre bébé.

Comme nous venons de le voir, la régression du sommeil est essentiellement due à un bond en avant en termes d’acquisition pour votre enfant : motricité, langage etc. De ce fait, les régressions du sommeil sont catégorisées par tranches d’âge.

Mais, avant de rentrer davantage dans les détails de la régression du sommeil, il est bon de comprendre le fonctionnement du sommeil chez le jeune enfant. Pour ce faire, nous vous invitons à consulter notre infographie sur les trains du sommeil de la naissance à l’âge adulte. 

Consultez les trains du sommeil Fée Dodo pour mieux comprendre le cycle du sommeil.

Les cycles et les phases de sommeil chez l’enfant 

Comme pour nous les adultes, le sommeil de l’enfant est composé de phases et de cycles. Chez le tout petit bébé, de 0 à 2 mois, le sommeil alterne entre phases de sommeil agité et phases de sommeil calme. Ces 2 phases conjointes, représentent un cycle de sommeil qui est d’une durée de 50 minutes environ.

À partir de 2 mois, et ce, jusqu’à l’âge de 3 ans, les cycles de sommeil vont s’allonger pour durer approximativement 1h10. Les phases de sommeil évoluent également puisque vont s’alterner phases de sommeil paradoxal, phase de sommeil lent léger et phase de sommeil lent profond.

À partir de 3 ans, les cycles de sommeil ont la même durée que le cycle de sommeil de l’adulte, à savoir entre 1h30 et 2h. Seul l’enchainement des phases de sommeil diffère.

Et c’est à l’âge de 6 ans que le sommeil de l’enfant rejoint le sommeil de l’adulte, en termes non seulement de durée, mais aussi d’articulation.

Ce qu’il est essentiel de retenir, c’est que notre cerveau (nourrisson, enfant, adulte) va faire des micro-réveils inconscients entre chaque cycle afin de vérifier que l’environnement de sommeil est toujours le même et que nous sommes en sécurité. Si rien n’a bougé, alors nous repartons pour un nouveau cycle de sommeil.

Si le sommeil des bébés est un domaine qui vous passionne et que vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet, le livre de Caroline Ferriol, la Fée Dodo, le grand guide du sommeil de mon bébé vous permettra d’étayer largement vos connaissances en la matière. Vous retrouverez également l’ensemble de nos contenus sur le sommeil des bébés et des enfants, en format vidéo dans notre pack complet !

Le pack complet permet d'avoir tous les modules Fée Dodo.

La régression du sommeil de bébé à 4 Mois

Comment identifier la régression de sommeil de bébé des 4 mois et quelles en sont les raisons ?

Ça y est, bébé a 4 mois ! Il commence à prendre conscience du monde qui l’entoure et de son environnement. Les avancées cognitives sont importantes à cet âge-là et peuvent perturber son sommeil, car bébé va désormais conscientiser des incohérences qui jusque-là passaient inaperçues. Et soudainement, ce qui fonctionnait en matière de sommeil pour votre enfant, ne fonctionne plus…

Voici les signes qui vous mettront sur la piste de la régression du sommeil pour votre bébé :

      Au moment du coucher du soir et/ou des siestes, bébé émet des réticences et pleure lors de la mise dans le lit.

        Les réveils nocturnes se multiplient sans explication particulière.

        Les siestes sont plus courtes, voire parfois inexistantes.

Il est bon de noter qu’en cas de sommeil mettant en jeu des stratégies dépendantes ou des conditions de sommeil incohérentes (les conditions d’endormissement diffèrent des conditions de sommeil lors des micro-réveils), il est possible que votre enfant ait plus de difficultés à passer ses micro-réveils, car son cerveau, suffisamment mature, sera alors en mesure d’identifier que les conditions de sommeil ont changé. Ces micro-réveils, qui jusque-là étaient inconscients, se transforment en véritables réveils, avec une « alerte danger » pour votre enfant du fait du changement de conditions. Votre enfant peut alors pleurer très fort du fait du sentiment d’insécurité provoqué par ce changement (imaginez-vous vous endormir bien au chaud dans votre lit et, au beau milieu de la nuit, vous réveiller sur le sol froid de la cuisine, cela vous mettrait sans doute dans un état de panique, n’est-ce pas ?). Et en plus, il devra faire appel à vous pour se rendormir puisque vous faites partie de ses stratégies de sommeil. De ce fait, un enfant qui s’endormait très bien au sein ou dans les bas peut voir ses nuits et/ou ses siestes ponctuées de réveils à chaque changement de cycle. 

Il est important de garder en tête que même si votre enfant a déjà développé des stratégies de sommeil autonomes, il est tout de même possible que son sommeil s’en trouve impacté. Si vous maintenez le cadre du sommeil dont il a l’habitude en l’accompagnant de manière cohérente le temps de ces difficultés passagères, le sommeil de votre enfant devrait rentrer dans l’ordre sous 3 à 4 jours.

Comment faire pour aider mon bébé de 4 mois à retrouver un sommeil serein ou que mettre en place en amont de ses 4 mois pour éviter de se retrouver dans cette situation ?

Chez Fée Dodo, nous avons mis à votre disposition un panel d’outils afin de vous aider au mieux à gérer et à traverser ces moments difficiles. En premier lieu, vous trouverez notre module 0 – 4 mois, qui vous permettra de mettre en place, et en douceur, les conditions favorables au sommeil de votre tout petit, de manière à ce qu’il puisse prendre par lui-même, le chemin de l’autonomie. Vous pouvez également solliciter une consultation ponctuelle avec une consultante Fée Dodo afin de poser vos questions et qu’elle puisse vous indiquer comment mettre en place un cadre de sommeil favorisant pour votre tout-petit. Si vous êtes dans une situation compliquée et/ou que vous sentez que vous avez besoin d’être guidé et soutenu dans la mise en place de ce cadre, il est tout à fait possible de vous faire accompagner par une de nos consultantes.

Vous avez envie de venir à bout de cette situation, mais vous préférez le faire par vous-même ? Comme vous l’avez sans doute compris, la cause principale de la régression des 4 mois vient du fait que le cerveau suffisamment mature de votre enfant identifie les incohérences entre les conditions d’endormissement et les conditions de sommeil lors des micro-réveils. De ce fait, il vous faudra faire preuve d’une grande cohérence au moment du coucher et si vous souhaitez que votre enfant dorme dans son lit, l’idée sera qu’il puisse s’endormir par lui-même dans son lit. La mise en place d’un nouveau cadre peut passer par une période un peu difficile pour l’enfant. L’idée est de l’accompagner en toute bienveillance et cohérence pour l’aider à la traverser. La mise en place d’une routine du sommeil est également vivement recommandée.

Ce qu’en pensent les clients Fée Dodo : “Ma fille de 4 mois se réveillait sans arrêt la nuit pour réclamer sa tétine. J’ai acheté le module 1 sur le rythme de sommeil des bébés, la nuit d’après elle ne s’est plus réveillée en pleine nuit. Elle dort de 19h à 7h sans interruption, mille mercis”. Océane C.

La régression du sommeil de bébé à 8/9 Mois

Comment identifier la régression de sommeil de bébé des 8/9 mois et quelles en sont les raisons ?

Aux alentours des 8/9 mois, bébé réalise pleinement qu’il est un être à part entière et que ses figures d’attachement le sont également. Il recherche la présence des personnes qui lui sont familières et peut se montrer craintif envers les inconnus. De plus, c’est l’âge où la majorité des enfants ont acquis la possibilité de se déplacer : bébé se met à 4 pattes et/ou rampe. L’enfant peut donc s’éloigner de ses parents par lui-même, ce qui est à la fois grisant et angoissant.

Cette période que l’on nomme « angoisse de séparation » est une phase normale du développement de l‘enfant. Elle peut entraîner des répercussions sur le sommeil de votre enfant, principalement lors des couchers du soir et des siestes puisque votre enfant aura alors des difficultés à se séparer de vous.

Si votre enfant dort déjà de manière autonome et sécurisante, il est possible que cette régression de sommeil ne se manifeste pas du tout, ou ne dure, tout au plus, que quelques jours, si vous parvenez à maintenir un cadre de sommeil cohérent.

À l’inverse, si votre enfant n’a pas développé de stratégies de sommeil autonomes, il est possible qu’au-delà des couchers difficiles, les réveils nocturnes commencent à se multiplier et les siestes se raccourcissent, voire disparaissent si l’enfant est sorti du lit avant l’endormissement…

Comment accompagner mon bébé de 8/9 mois lors de cette phase de régression ?

Encore une fois, la cohérence sera de mise, tant au niveau des conditions de sommeil de votre enfant que de votre accompagnement pour l’aider à traverser cette phase. Le module 2 sur les régressions du sommeil vous aidera à mieux comprendre les enjeux liés à cette régression.

Durant les temps d’éveil, nous vous recommandons de :

– remplir le réservoir affectif de votre enfant

– jouer régulièrement au « coucou-caché »

– partir de la pièce où votre enfant est, en vous assurant qu’il soit en sécurité, en sifflotant ou en chantonnant afin que votre enfant comprenne que ça n’est pas parce qu’il ne vous voit plus, que vous n’êtes plus là.

Il existe également des doudous d’aide à la séparation, chez Fée Dodo, nous recommandons les doudous de l’Atelier Bombus.

Si vous rencontrez des difficultés quand vous déposez votre enfant chez la nounou ou à la crèche, le module 3 sur le sommeil en mode d’accueil pourra vous aiguiller vers plus de sérénité.

Ce qu’en pensent les clients Fée Dodo : “J’ai acheté le pack complet, il y a un peu plus d’un mois. J’ai visionné le module 1, 2, 3 et module 0-4 mois. Ça m’a vraiment bien aidé. La mise en place des siestes et de l’endormissement autonome s’est fait très facilement. La page insta avec les story et les questions/réponses sont de vraies pépites ! Je vais gentiment faire un rendez-vous pour une consultante ponctuelle pour être sûr des dans le juste et pour quelques questions sur les siestes et la suite avec le système de gardiennage pour que tout soit optimal pour mon bébé. Mais en tout cas, tout le continu est une vraie pépite ! Je le conseille à toutes les mamans qui me demandent comment j’arrive à endormir mon bébé en autonomie et surtout qu’il dort bien. Rien de compliqué, juste être bien informé.

Merci encore Fée Dodo, car grâce à vous mon bébé dort bien et les parents aussi du coup !” 

Christine G.

La régression du sommeil de bébé à 12 mois

Comment identifier la régression de sommeil de bébé des 12 mois et quelles en sont les raisons ?

La régression des 12 mois est liée à l’acquisition de la mise debout et de la marche. De ce fait, elle peut intervenir avant ou après 12 mois en fonction du développement de votre enfant.

Bien souvent, on la reconnait au fait que l’enfant ne veut plus dormir en journée. C’est généralement une des deux siestes qui est le plus fortement impactée par ce refus de dormir. L’enfant ne veut plus aller se coucher, car il préfère mettre à profit ses nouvelles acquisitions et partir à l’exploration du monde qui l’entoure. Et pourtant, ça n’est pas du tout le moment de le passer sur une sieste. Il peut y avoir également des réveils nocturnes ou durant lesquels l’enfant se met debout dans son lit et marche en se tenant aux barreaux. S’il n’y a pas d’émotions liées à ces éveils, Il vaut mieux ne pas intervenir et le laisser faire. Il s’agit d’une phase transitoire.

Comment faire pour aider mon bébé à traverser la régression des 12 mois ?

Comme nous l’avons vu précédemment, l’enjeu principal de la régression liée à la marche se situe au niveau du maintien des deux siestes.

Nous vous invitons donc maintenir un cadre de sommeil cohérent et sécurisant autour de ces deux siestes et à proposer à votre enfant, deux temps de repos d’environ 1h30 chacun, qu’il dorme ou pas. N’oubliez pas non plus de vous écouter, de l’écouter et de prendre en compte un besoin d’une certaine flexibilité sur ce temps. Écoutez votre instinct et observez la fatigue ou non de votre enfant. La régression des 12 mois peut durer jusqu’à 6 semaines. Une fois la régression passée, votre enfant retrouvera un rythme normal de sommeil.

La régression du sommeil de bébé de 18 mois à 2,5 ans

Comment identifier la régression de sommeil de bébé de 18 mois à 2,5 ans et quelles en sont les raisons ?

Votre bébé a bien grandi. Il est en passe de rentrer dans la phase de l’affirmation de soi, communément appelée le « terrible two », phase durant laquelle l’enfant se confronte au cadre et dit « non ». Parallèlement à cela, le langage fait un bond en avant. Votre enfant peut également avoir plus de difficultés à stopper les interactions et à se séparer de vous.

Que votre enfant s’endorme en autonomie ou non, il y a fort à parier que les temps d’endormissement se rallongent drastiquement avec un enfant qui réclame un dernier bisou, de l’eau, d’être mouché, etc. afin de ne pas mettre fin à l’interaction avec vous. Parfois la sieste unique ne se fait plus et on observe alors l’émergence de terreurs nocturnes, car l’enfant manque de sommeil de jour. Notre module 7, sur le sommeil des plus grands, vous aidera à mettre en place un cadre favorisant pour le sommeil de votre enfant de plus de 18 mois.

Dans le cas où votre enfant est en pleine maîtrise de son sommeil, si des difficultés émergent, nous recommandons de l’accompagner de manière bienveillante et cohérente, tout en maintenant le cadre.

Le module 7 proposé par Fée Dodo aide à comprendre et apaiser le sommeil des bébés de plus de 18 mois.

Au-delà du sommeil, si vous sentez que dans cette phase, vous rencontrez des difficultés à communiquer avec votre enfant et que viennent se jouer des tensions qui mettent à mal l’équilibre familial, nous ne pouvons que vous recommander de consulter Lauranne Allirand, notre consultante Happy Nanny, spécialisée en pédagogie positive.

Ce qu’en pensent les clients Fée Dodo : “Nous avons regardé le module 7, car notre fils de 2 ans avait pris une mauvaise habitude du jour au lendemain de se réveiller la nuit et par épuisement, nous le prenions avec nous (dur dur). 1 semaine après le visionnage, il dormait de nouveau correctement avec un réveil un peu matinal. Je peux le dire 1 mois après, il dort mieux qu’avant 🥰 Merci à vous pour ces modules qui nous donnent un sacré coup de pouce !” Jenny S.

Enfin, pour finir, les régressions du sommeil peuvent être dues à des maladies (rhume, otite, poussée dentaire), nous vous recommandons de consulter votre médecin au moindre doute.

Des changements d’environnement tels qu’un déménagement, des vacances, l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille peuvent également être la source de régressions du sommeil. Comme vous l’aurez sans doute compris, une attitude cohérente et bienveillante vis-à-vis de votre enfant et de son sommeil vous permettra de passer cette étape difficile, mais temporaire. Notre pack complet vous permettra de comprendre les enjeux liés au sommeil quels que soient l’âge et le stade de développement de votre enfant. Grâce à cette compréhension fine de ce qu’il se joue pour lui, vous pourrez lui offrir un cadre de sommeil favorisant et sécurisant.

Fée Dodo, fondé par Caroline Ferriol, œuvre pour le bien-être des familles afin de les aider à retrouver le chemin de la sérénité et du sommeil apaisé pour leur enfant à travers des modules vidéo, des consultations ponctuelles et des accompagnements.

Blog bébé
Logo